samedi 19 novembre 2011

Patrick Modiano et Catherine Deneuve

Deneuve et Modiano ensemble au cinéma,
par Pierre Le-Tan
Catherine Deneuve et Patrick Modiano ont travaillé ensemble à plusieurs reprises à la fin des années 1990.


En 1996, Patrick Modiano a écrit à la demande de Catherine Deneuve un long texte sur Françoise Dorléac, "Le 21 mars, le premier jour du printemps". Il a été publié, accompagné d’un entretien exceptionnel où Catherine Deneuve évoque sa sœur, dans Elle s’appelait Françoise…, un livre signé de leurs deux noms.


A peu près au même moment, toujours à l’instigation de Catherine Deneuve, Patrick Modiano a fait une apparition comme acteur dans Généalogies d’un crime, un film de Raoul Ruiz dont l’actrice est la vedette.


Peu après la sortie du film, à l’occasion du Festival de Cannes 1997, Catherine Deneuve et Patrick Modiano ont été interrogés ensemble par Frédéric Bonnaud pour "Les Inrockuptibles".
Dans cette longue interview commune, ils parlent du cinéma, de Cannes, d’Antonin Artaud, de la Nouvelle vague, de Lacombe Lucien, etc.
En mai 2007, à l’occasion du Festival de Cannes 2007, Modiano publie dans "Elle" un texte court à propos de Catherine Deneuve : « Deux ou trois choses que je ne sais pas d’elle ».


Tous les deux sont enfants de comédiens : le père de Deneuve, Maurice Dorléac, a beaucoup joué au théâtre, de même que la mère de Modiano, Luisa Colpeyn.
« Peut-être me suis-je senti proche de Françoise Dorléac [la sœur de Catherine Deneuve] parce qu’elle était la fille d’un comédien », écrit Modiano dans Elle s’appelait Françoise...
Dans le même texte, il raconte avoir vu dans un magazine « une photo de Maurice Dorléac entre ses deux filles Françoise et Catherine, quand elles avaient seize ans, prise à l’entrée du studio Photosonor. Moi aussi, au même âge, j’avais accompagné ma mère dans ce studio et celui d’Epinay. »


La proximité entre les deux artistes est à relier aussi au fait qu’ils ont tous deux été marqués dans leur jeunesse par la mort: celle de Françoise Dorléac, la soeur de Catherine Deneuve, et celle de Rudy, le frère de Patrick Modiano. Une blessure très vive dans les deux cas.


A voir 

Le numéro des "Inrockuptibles"
avec le dialogue Deneuve-Modiano


Aucun commentaire:

Publier un commentaire