lundi 7 août 2017

Souvenirs dormants - Présentation du roman de Patrick Modiano


Souvenir dormants est, avec la pièce de théâtre Nos débuts dans la vie, l'un des deux livres de Patrick Modiano parus le 26 octobre 2017 dans la collection Blanche de Gallimard, l'éditeur historique de l'écrivain

Patrick Modiano : "La publication simultanée de Souvenirs dormants et d'une pièce de théâtre n'est sans doute pas le fruit du hasard. Les mots "un début dans la vie" apparaissent dans une page de Souvenirs dormants, mais l'un des deux livres ne pouvait être écrit que sous une forme théâtrale, car c'est un texte sur le théâtre." (entretien accordé au bulletin Gallimard à l'occasion de la sortie des deux livres).

Le roman est publié simultanément sous forme de livre papier et de CD, le texte étant lu par l'acteur Christian Gonon, de la Comédie Française.



Présentation par l'éditeur : 

"Souvenirs dormants suit la trace de six femmes, rencontrées puis perdues de vue, autour du début des années 60. La première et la deuxième, vagues relations de son père et de sa mère, sont surtout des prétextes de fugue, pour échapper à la tutelle de ses parents. La troisième se prénomme Geneviève Dalame. Elle appartient au milieu ésotérique et lui fait rencontrer Madeleine Péraud et Madame Hubersen qui fréquentent les mêmes cercles. Des trois, celle qui le marquera le plus est certainement Geneviève Dalame, la « somnambule », qui semblait marcher à « côté de sa vie ». C'est d'ailleurs la seule qu'il retrouve, six ans plus tard, au détour d'une rue, accompagnée d'un enfant. Le cas de la dernière, dont il tait le nom, est encore bien différent. Il l'a vu tirer sur un homme dans une soirée, et s'est rendu complice d'elle en organisant sa fuite, jetant son arme et lui servant de couverture pendant une sorte de cavale de plusieurs semaines. L'inquiétude d'une arrestation ne le quittera pas jusqu'à ce qu'il la recroise, vingt ans après, aux Buttes Chaumont. 

Parfaite illustration de «cet art de la mémoire» qui lui a valu le prix Nobel de littérature, Souvenirs dormants peut se lire comme un roman d'apprentissage, une éducation sentimentale, un précis sur le souvenir, un mystérieux traité d'ésotérisme. Un livre magnifique porté par une méditation troublante sur la répétition, les « éternels retours » dans la vie et l'écriture."  




Le personnage de Geneviève Dalame apparaissait déjà dans un précédent roman de Patrick Modiano, Accident nocturne (2003). 
Cette "fille blonde à la peau très pâle" vivait alors dans l'ombre d'un certain docteur Bouvière qui déambulait parfois dans Paris avec une "démarche de somnambule".

De même, une Geneviève (et non Madeleine) Péraud, adepte du spiritisme, figurait dans Des Inconnues (1999).


L'écrivain s'était par ailleurs déjà intéressé au milieu ésotérique dans deux autres romans, Chien de printemps (1993) et surtout L'Horizon (2010), en s'inspirant alors de L’Occultisme à Paris, un fascicule de 1953 signé Pierre Geyraud.

5 commentaires:

  1. Encore une fois et une fois encore merci Denis Cosnard.
    Jean-Marc Desmarestz

    RépondreSupprimer
  2. Hâte, évidemment. Merci Denis.
    France

    RépondreSupprimer
  3. Merci Denis pour cette veille remarquable.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer