lundi 14 novembre 2011

Voyage de noces, présentation du roman de Patrick Modiano


L'édition originale du roman

La couverture illustrée
par Pierre Le-Tan
Voyage de noces est un roman de Patrick Modiano paru en 1990.

Première publication : Gallimard, collection blanche, avril 1990.
Repris en 1992 en collection Folio (N°2330), avec en couverture une illustration de Pierre Le-Tan.
Traduction en anglais, sous le titre Honeymoon (traduction Barbara Wright, éd. 
David R Godine, 1995)

Présentation par l’éditeur (quatrième de couverture)
« Je suis tombé sur la vieille coupure de journal qui datait de l'hiver où Ingrid avait rencontré Rigaud. C'était Ingrid qui me l'avait donnée la dernière fois que je l'avais vue. Pendant le dîner, elle avait commencé à me parler de toute cette époque, et elle avait sorti de son sac un portefeuille en crocodile, et de ce portefeuille la coupure de journal soigneusement pliée, qu'elle avait gardée sur elle pendant toutes ces années. Je me souviens qu'elle s'était tue à ce moment-là et que son regard prenait une drôle d'expression, comme si elle voulait me transmettre un fardeau qui lui avait pesé depuis longtemps ou qu'elle devinait que moi aussi, plus tard, je partirais à sa recherche.
C'était un tout petit entrefilet parmi les autres annonces, les demandes et les offres d'emplois, la rubrique des transactions immobilières et commerciales :
"On recherche une jeune fille, Ingrid Teyrsen, seize ans,1,60 m, visage ovale, yeux gris, manteau sport brun, pull-over bleu clair, jupe et chapeau beiges, chaussures sport noires. Adresser toutes indications à M. Teyrsen, 39 bis boulevard Ornano, Paris." »



Dédicace 
« Pour Robert Gallimard »
 

Robert Gallimard, fils de Jacques Gallimard, est le neveu de Raymond Gallimard, le fondateur des éditions. Il est entré en 1949 dans la maison, et a pris progressivement une place clé dans l’équipe éditoriale, devenant notamment l’éditeur de Jean-Paul Sartre.
Il a participé à l’émission Un siècle d'écrivains de P. Zajdermann et A. de Gaudemar consacrée à Modiano (1996).

A lire à propos de ce livre :


-
Dora Bruder dans les textes de Modiano

-"Le dispositif Voyage de noces-Dora Bruder", par Michaël Sheringham, in Lectures de Modiano, sous la direction de Roger-Yves Roche, éditions Cécile Defaut, Nantes, 2009.

-"Modiano recherche Dora désespérément", par Jérôme Garcin, "Le Nouvel Observateur", 27 mars 1997.

-La critique du roman par Rupert Thomson ("The Independant"): "'Honeymoon' is a quest, a conundrum and a lament, but above all, perhaps, it is a meditation on the seductions and pitfalls of memory. "

-"Rigaud est un peu son propre fantôme" : un entretien accordé à Pierre Maury à l'occasion de la publication de Voyage de noces





La traduction en anglais

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Dans “Voyage de noce” on peut trouver deux thèmes de la litérature de Patrick: le passé laisse des traces en nous et nous laissons des traces dans les lieux du notre passé.
    Dans le premier cas, Rigaud se trouve a Saint Juan les Pins dans la même maison d'une dame américaine où il avait vécu les jours de l’enfance. Il avait la sensation de retourner au point de départ. Mais cela n’est pas une heureuse sensation : dans le jardin de cette maison, sa mère l’avait abandonné, lui encore enfant, pour partir vers Cannes. Deuxième cas : Jean loge un petit appartement, le même qui trente ans auparavant Rigaud, qui est encore le proprietaire, avait habité. Quelcun pourrait penser : quelles chances Jean a de trouver des traces ? Bien, Patrick nous dit que dans la vie est suffisante savoir observer. Jean trouvera une lettre addressé a Monsieur Rigaud à l’interieur d’un tiroir fermé.

    RépondreSupprimer