mercredi 2 novembre 2011

Poupée blonde

Couverture de l'édition originale (POL, 1983)
Livre de Patrick Modiano et Pierre Le-Tan


-Première édition : POL, 1983.
Repris en collection de poche J’ai lu (1985) puis Seuil (1992). A chaque fois, la couverture est illustrée par un dessin de Pierre Le-Tan.

-Présentation par l’éditeur
"Voici un véritable petit programme de théâtre dessiné par Pierre Le-Tan ; rien n'y manque : publicités d'époque (1950), présentation de la directrice dudit théâtre, des acteurs, dessins des costumes ; et voici la pièce écrite par Patrick Modiano : drôle, mélancolique, cruelle. Cinq amis ont, à vingt ans, créé un groupe de chanteurs, les «Peter-Pans », ils se retrouvent vingt ans plus tard, certains d'entre eux sont morts et viennent, fantômes figés dans leur costume d'époque, observer avec curiosité, dégoût parfois, ceux qui vivent toujours dans le souvenir de leur succès commun d'une saison : une chanson qui s'appelait « Poupée blonde »... "
Source : POL.

Couverture de l'édition J'ai Lu

-"Pour Modiano, ce livre constitue une forme de récupération. Neuf ans après l’échec de La Polka, l’écrivain recycle en quelque sorte sa pièce. La complicité de Le-Tan lui permet à présent de gagner la partie. Puisqu’on lui reprochait de pratiquer le "plus usé des théâtres", il joue ici de cette faiblesse, en concevant une pièce volontairement datée. Une parodie de "théâtre usé", un auto-pastiche. Cette fois-ci, il ne propose plus une pièce un peu étrange et surannée à prendre au premier degré, mais, comme en fac-similé, un programme de théâtre à l’ancienne, fleurant délicieusement les années quarante ou cinquante. On y lit les dialogues, avec leurs didascalies soignées. Cependant l’ensemble prend sa valeur grâce à tout ce qui se trouve autour: les fausses publicités pour des marques de luxe ou des cabarets, les photographies de l’auteur et des comédiens dessinées par Le-Tan, le mot de la directrice du Théâtre des arts Simone Paul-O’Donnell, la notice présentant les lieux, les petites précisions si datées: "Pour compléter son ensemble dans “Poupée Blonde”, Mademoiselle Sophie Knudsen a fait choix du Maître bottier Léandre qui a exécuté pour elle des modèles de perfection et de galbe." Le tout est à savourer au deuxième degré. Par bien des traits, Poupée blonde constitue une reprise de La Polka."
(extrait de Dans la peau de Patrick Modiano, Denis Cosnard, Fayard 2011)

Couverture de l'édition
de poche Seuil (1992)
-A lire à propos de ce livre :

"Poupée Blonde : un onirisme théâtral et auto-ironisant", par Dervila Cooke
Cette étude fait partie de Mélanges en l’honneur du professeur Rick Caldicott titrés Reverberations: Staging Relations in French since 1500, parus aux éditions University College Dublin Press (416 pages, 2008).

-Une adaptation de Poupée blonde a été présentée en juin 2008 à Amsterdam par l’atelier Coup de théâtre! sous le titre Le petit train, sous la direction d'Emmanuelle Favreau, avec Philippe Boisseau, Viviane Cassagne, Thomas Flambeaux, Stéphane Fructus, Catherine Nael et Rachel Papo.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire